Julesetmoa

  1. Home
  2. »
  3. Ecologie / Animaux
  4. »
  5. Julesetmoa
Description:
Depuis 2011, Julesetmoa est le journal d'une femme, maman de 3 enfants. Au fil des billets, vous rencontrez des personnages, qui au delà des ces lignes existent vraiment : rires, pleurs, joie, routine .... nous sommes monsieur et madame tout le monde ... ou presque.

J'habite la campagne Yvelinoise depuis ma naissance. J'ai 3 enfants, Jules (2007), P'tit Loup (2010) et MiniMoa (2014).
Au départ, je ne parlais que de mon grand et de son handicap (TDAH), mais depuis quelques années, je parle de tout : famille, sorties, zéro déchet, lecture, voyage, DIY, carrière, ....

J'aime échanger, partager, ... il ne manque plus que vous !

Moa ou Caroline : Je suis maman, femme, épouse, copine, femme active ... j'ai beaucoup casquette mais je suis surtout une vraie pipelette optimiste et heureuse de vivre.

Chérichou : le mari, papa ... très présent dans la vie mais moins sur le blog. Je n'aime pas parler à sa place.
Jules (mai 2007) : Il a été le déclencheur de cette aventure bloguesque. Atteint de TSA (trouble du spectre autistique) et de TDAH (trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité), j'ai voulu faire connaitre ces handicaps (non visible) au plus grand nombre en partageant notre parcours.
P'tit Loup (avril 2010) : cet enfant est une star en herbe. Futur DJ, il aime faire le show. Son imagination et sa créativité sont sans limite. Mais derrière tout ça, se cache un enfant perfectionniste et très anxieux.
MiniMoa (novembre 2014) : la petite dernière de la famille. Les trois hommes de la famille en sont raides dingues et moi aussi évidement. Indépendante, autonome, elle sait ce qu'elle veut !
Website:

Envoyer un message à un modérateur

  • Lecture Adulte #22
    par Caroline Julesetmoa le 15/07/2020

    Nos c(h)oeurs évanescents Tome 1L'histoireAprès "Eclat(s) d'âme", découvrez le nouveau chef d'oeuvre de Yuhki Kamatani ! A la manière des "Choristes", l'artiste met en scène un groupe d'adolescents qui se regroupent dans la chorale de leur établissement, à cette période si fragile qu'est l'adolescence. Un bijou de sensibilité qui ne manquera pas de faire parler de lui.Yutaka Aoi est un jeune garçon particulièrement sensible et réservé. Introverti, c'est grâce à la musique et au chant qu'il s'ouvre aux autres. Aussi, en entrant au collège, il souhaite en intégrer la chorale. Avec sa voix d'ange très cristalline, il espère même devenir soprano. Mais tandis que la chorale manque de voix masculines, acceptera-t-on qu'il interprète une partie souvent confiée à des femmes ?Mon avisCe livre est le premier manga que je lis. Il m'a fallu quelques pages pour m'habituer à cette lecture de droite à gauche mais très vite, cette histoire si douce, si poétique nous emporte complètement, oubliant nos mécanisme de lecture.L'adolescence est une période compliqué à vivre et elle l'est encore plus lorsque nous sommes différents. L'un est petit et sa voix est hors du commun : c'est Yutaka Aoi. L'autre est grand et son chant sonne faux : c'est Tomo. Pourtant, ces deux là vont devenir de grands amis. Tomo va aider Aoi à intégrer cette chorale et surtout le groupe des soprano, destiné théoriquement aux voix féminines.La vie de la chorale va ainsi nous être raconté au travers de ce jeune homme, hypersensible et à l'avenir prometteur. Un manga tout en douceur qui nous laisse rêveur au point d'imaginer cette voix cristalline que possède Aoi.Une belle découverte pour moi qui ne pensait pas aimer ce genre de livre. J'ai retrouvé les graphismes des dessins animés de mon enfance avec beaucoup de plaisir. Le tome 2 est déjà sorti et je compte bien le lire. A LIRE AUSSI : Crime en toutes lettresRéférenceNos c(h)oeurs évanescents Tome 1de Yuhki Kamatani  (Auteur), Aurelien Estager (Traduction)Broché : 226 pagesEditeur : Akata (27 février 2020)A partir de 16 ansCollection : MediumPrix : 8,25€*Livre offert - Lien affilié

  • Travail, sortie, amis #28
    par Caroline Julesetmoa le 13/07/2020

    Cette semaine aura été autant fatigante que reposante. Les enfants étaient chez Papy Mamy et forcément on en a profité pour sortir. Mais pas que ! Nous avons travaillé un peu plus que d'habitude, et rattrapé le sommeil en retard. Un programme somme toute assez classique mais qui nous offre de jolie moment. En revanche, les photos ont été beaucoup moins nombreuses ... mes journées au travail sont tellement peu captivantes.Mes petits bonheurs de la semaineAvec l'homme, nous nous sommes accordés une soirée en amoureux avec un resto/ciné très sympa. C'est souvent notre rituel quand nous sommes que tous les deux.J'ai profité également que les copines soient encore là pour passer du temps avec elle et parler de notre futur projet musical. C'est chouette de savoir que l'on va pouvoir rechanter ensemble.J'ai également continué de trier à la maison. C'est vraiment un boulot sans fin ce rangement/tri. Je regrette d'avoir autant accumuler et surtout de ne pas savoir jeter. Je devrai embaucher quelqu'un pour faire ça !Les travaux avancent aussi avec l'aménagement du cellier/buanderie. Reste plus qu'à le remplir mais avec ordre et logique ! La cuisine est officiellement terminée avec la livraison cette semaine de la crédence.Nous finissons cette semaine avec les copains pour un weekend festif à la maison. Rencontrés lors de vacances, il y a maintenant 8 ans, nous continuons de nous voir régulièrement avec beaucoup de plaisir. Comme quoi, les vacances servent aussi à faire de jolie rencontre.En storySur le blogJe vous ai parlé de :- Invisible man #Cine- Cadeaux des maîtressesEt vous cette semaine était sympa ?

  • Cadeaux des maîtresses
    par Caroline Julesetmoa le 10/07/2020

    Comme chaque année, je n'ai pas dérogé à la règle des cadeaux de fin d'année. Je ne vais pas vous redire pourquoi faire un cadeau à la maîtresse. Je suis toujours aussi convaincue du message pour mes enfants. Mais j'avoue que plus les années passent et moins j'ai d'idée, de temps, et pas de chance pour nous, les maîtresses par chez nous ne changent pas trop !Des idées simples de cadeaux pour la maîtresseCette année, je suis donc allée dans l'efficacité. J'ai tout simplement demandé aux enfants de faire une carte. Mamy étant une fan de scrapbooking, les enfants bénéficient de pleins de matériel pour pouvoir créer leur carte. Minimoa et P'tit Loup ont donc réaliser leur carte un soir en rentrant de l'école, tout seul. Bien évidemment, ils n'étaient pas à leur coup d'essai. Ils connaissent déjà le principe de ce genre de carte pour en avoir fait avec leur Mamy.P'tit LoupP'tit LoupIls ont commencé par faire un fond en aquarelle. Ils ont ensuite ajouté des motifs qu'ils ont réalisé à l'aide de tampons ou à la main. A l'intérieur, ils ont fait un dessin et écrit un petit mot. Minimoa m'a bien évidemment dicté le sien mais P'tit Loup s'est débrouillé tout seul.MiniMoaMiniMoaMiniMoaJ'ai ajouté à cette petite carte un pot de confiture de prune maison, histoire de laisser une petite note sucrée.  J'y ai collé des étiquettes trouvé sur le site de Minireyve. L'année dernière, j'avais été plus courageuse en offrant aux maîtresses des sacs à vrac remplis de cookies. C'est un classique mais cela plait toujours. Nous avions ajouté des marques pages à gratter que les enfants avaient réalisés ainsi qu'une bougie.Chaque année, je me dis que je dois préparer tout ça bien avant (un peu comme les cadeaux de Noel) et chaque année le temps file trop vite ! Un jour peut être, je serai organisée ;)Et vous, il y a eu des cadeaux pour les maîtresses et les maîtres ?

  • Invisible Man #cine
    par Caroline Julesetmoa le 08/07/2020

    L'histoireCecilia Kass est en couple avec un brillant et riche scientifique. Ne supportant plus son comportement violent et tyrannique, elle prend la fuite une nuit et se réfugie auprès de sa sœur, leur ami d'enfance et sa fille adolescente.Mais quand l'homme se suicide en laissant à Cecilia une part importante de son immense fortune, celle-ci commence à se demander s'il est réellement mort. Tandis qu'une série de coïncidences inquiétantes menace la vie des êtres qu'elle aime, Cecilia cherche désespérément à prouver qu'elle est traquée par un homme que nul ne peut voir. Peu à peu, elle a le sentiment que sa raison vacille…Mon avisClassé dans la catégorie "Fantastique, Epouvante-horreur, Thriller", Invisible Man pourrait presque s'apparenter à un psycho-drame. L'emprise de cette homme sur sa femme est bouleversant et cela nous laisse imaginer jusqu’où peut aller un pervers et surtout la domination et la peur qu'il peut infliger.A lire aussi : Hors Normes #CineDès les premières minutes du film nous entrons dans ce thriller grâce à une musique à la limite du flippant. Et durant toute la séance, les bruitages et autre accompagnement vont vous mettre dans une position de stress, digne d'un bon thriller. Les images ne sont pas spécialement violentes (- de 12 ans tout de même) mais le suspens est assez fort pour nous oppresser. Mais n'est ce pas ce que l'on recherche ? Je n'ai pas vu ce film en version original mais l’interprétation de Elizabeth Moss n'en reste pas moins incroyable. Son visage possède une expressivité telle, qu'elle change physiquement.En résumant, si vous aimez vous faire peur (oui parce que j'ai quand même poussé quelques cris !) mais tout en subtilité, ce film est pour vous. Le scénario ne laisse aucune place à l'ennui. 

  • Amitié, Ecole, Musique #27
    par Caroline Julesetmoa le 06/07/2020

    Ça y'est, les enfants ont dit au revoir à leurs copains, instits et profs et ils sont officiellement en vacances. Cette année scolaire aura vraiment été particulière mais elle nous aura appris tellement. Les enfants passent en CP, CM2 et 5e Ulis avec chacun des compliments ... que demander de plus ? Nous perdons une maîtresse formidable pour nous école. Il y aura donc eu beaucoup d'émotions pour ce dernier jour : elle manquera aux enfants mais je crois que nous aussi, nous allons lui manquer.Mes petits bonheurs de la semainePour cette dernière semaine, nous aurons tant bien que mal tenté de garder un pseudo rythme, tout en se faisant plaisir. Les enfants ont assisté à leur dernier cours de musique, tout en pensant à leur prochaine activité de la rentrée. Je suis sortie pas mal avec Minimoa : elle en vélo ou en trotinette et moi à pieds pour faire mes 8000 pas par jour. Je tiens le rythme, même si certains jours c'est limite.Pour fêter ce début de vacances et pour pouvoir les occuper, j'ai  craqué sur des livres pour les enfants : Game Over, Sami et Lili, Animal Tatoo, P'tit loup, Fortnite ... il y en a pour tous les goûts !Et puis Minimoa a eu la visite surprise de sa marraine avec LE cadeau le plus merveilleux au monde : le déguisement d'Anna ! Elle aura dormi avec toutes les nuits, faute de ne pas pouvoir l'emmener à l'école. On se rattrape comme on peut.Et puis il y a eu la reprise des répet avec une nouvelle date de concert en vue fin novembre ... de quoi nous laisser mettre au point quelques morceaux. Il y a eu également des soirées pyjamas, un mini concert improvisé par des copains sur le trottoir, un anniversaire, une sortir au bar du coin avec les potes (le truc que je ne fais jamais !). Des jolies moments de partage et d'amitié ... tout simplement.En storySur le blogCette semaine, je vous ai parlé de :- Crime en toutes lettres de Sophie Hannah #lecture- Devenir Jeune Sapeur-PompierEt vous votre dernière semaine d'école ?

  • Devenir Jeune Sapeur-Pompier
    par Caroline Julesetmoa le 03/07/2020

    Jules avait envie de devenir Jeunes Sapeurs Pompiers. Il aime aider les autres et les différentes émissions sur les pompiers lui ont donné l'envie de tenter l'expérience. Je savais qu'il fallait attendre l'année de ses 13 ans pour pouvoir postuler. Alors quand il les a fêté, j'ai commencé à me renseigner. Le centre de secours le plus proche de chez nous ouvrait justement une section cette année. Une fois le confinement terminé, nous avons donc demandé le dossier.Les épreuves pour rentrer chez les Jeunes Sapeurs-PompiersEntrer chez les JSP demande beaucoup d'implication. En intégrant la section, vous acceptez d'être assidu chaque semaine, et ça pendant 4 ans. Un investissement non négligeable, que ce soit pour l'enfant ou la famille. En plus, il y a les épreuves sportives tel que les cross départementaux et autres événements auxquels les enfants et les parents vont devoir participer.Mais avant de se projeter, il faut d'abord réussir les tests d'admission. Ils demandent à la fois une condition physique et un niveau scolaire, équivalent à la 6e. Le dossierComme pour postuler à un emploi, il a fallu rédiger une lettre de motivation. Cet exercice déjà pas évident en tant qu'adulte fait partie d'une épreuve à elle toute seule. En tant que parent, il faut pouvoir à la fois aiguiller l'enfant, sans pour autant le faire à sa place. Expliquer à quoi sert la lettre de motivation reste la première chose à faire pour qu'il puisse trouver les arguments.En plus de cette lettre de motivation, un dossier doit être rempli avec nos coordonnées, la santé de l'enfant mais aussi les bulletins scolaires. Les résultats scolaires sont importants tout comme le comportement à l'école. En entrant chez les JSP, l'enfant devient un des représentants de ce métier. Il est essentiel qu'une bonne image soit véhiculée.L'épreuve sportiveL'épreuve sportive se décline en plusieurs exercice !- une course de 12 minutes avec 3 kg dans le dos- un parcours extérieur- un parcours dans le noir- grimper sur échelle à 2 mètres- rester 15 secondes en position de traction- savoir nager 50 mètresJules a réussi haut la main ces épreuves sportives. Après 2 mois de confinement sans faire de sport, je ne m'attendais pas à ce qu'il réussisse aussi bien. Même le parcours dans le noir avec une cagoule sur la tête ne l'a pas arrêté ! L'épreuve écriteEtre JSP n'est pas seulement une question d'entrainement sportif. Un niveau 6e est exigé. Ils sont donc interrogés en français avec dictée, grammaire, compréhension et en mathématique avec de la géométrie, de la logique et du calcul. Un questionnaire de culture générale est également présenté.Pour Jules, cette épreuve lui a demandé beaucoup d'effort. Suite à l'accord du département, il lui a été accordé une personne pour l'aider à lire et écrire durant cet examen. Le niveau 6e ne correspondait pas au niveau de Jules mais il a su tirer son épingle du jeu. L'entretienCette étape est l'épreuve finale et pas des moindres ! L'enfant se retrouve en tête à tête avec des sapeurs-pompiers qui vont l'interroger. Les questions sont assez variés : pourquoi tu veux devenir JSP, pour toi quelles sont les activités d'un pompier, que veux tu faire plus tard, ....Nous avions travailler cet entretien oral avec Jules : savoir se présenter, ne pas avoir peur de parler, structurer sa pensée, ... Et ce petit travail a payé car Jules a réussi aussi cette épreuve !!Le résultatMalgré ses bons résultats, Jules n'a pas été pris. L’enchaînement des épreuves sportives, écrites et l’entretien ont eu raison de sa concentration. Mais ses résultats ont montré qu'il était apte à entrer chez les JSP l'année prochaine ou l'année d'après car il est assez jeune pour tenter sa chance plusieurs fois.La déception est grande pour lui mais l'expérience qu'il vient de vivre est incroyable pour son âge. Il a montré une fois de plus que malgré son handicap, il était capable de se dépasser. L'ambiance durant toutes les épreuves lui ont montré également qu'il avait vraiment envie d'entrer chez les JSP.- - - - - - - Chaque département a son propre mode de sélection. Les JSP sont avant tout une association indépendante. Selon votre lieu d'habitation, les épreuves peuvent être différentes, tout comme le recrutement ne se fait pas tous les ans selon le centre de secours. Pour plus d'information : Devenir Jeune sapeur-pompier

  • Lecture Adulte #21
    par Caroline Julesetmoa le 30/06/2020

    Crime en toutes lettresL'histoireRentrant chez lui après un délicieux déjeuner en excellente compagnie, Hercule Poirot est très satisfait de sa journée. Mais pas pour longtemps : à peine est-il descendu de voiture qu'une élégante femme l'accoste violemment. Pourquoi Poirot lui a-t-il envoyé une lettre l'accusant du meurtre de Barnabas Pandy, un homme qu'elle ne connaît même pas ? Si son interlocutrice est furieuse et choquée, le détective, lui, est perplexe car il n'a jamais entendu parler de la victime. Quand d'autres lettres signées de son nom font surface, Poirot comprend qu'il est temps de mener l'enquête. Qui est ce mystérieux Barnabas Pandy ? Et surtout, a-t-il vraiment été assassiné ? Après le succès de Meurtres en majuscules et La mort a ses raisons, Sophie Hannah signe une nouvelle enquête en hommage à la "Reine du crime".Mon avisEn grande fan d'Agatha Christie que je suis, je ne pouvais pas passer à côté de cette auteure ! Sophie Hannah propose ici une enquête avec le célèbre détective Hercule Poirot ! Elle a été choisi par les héritiers pour pour écrire un nouveau roman en mettant en scène le détective belge, si connu.Crime en toutes lettres est son troisième opus. Alors même si elle n'égalera jamais Agatha Christie, Sophie Hannah a très bien su nous propose une enquête digne de la célèbre romancière. Les personnages sont décrits avec soin, avec des caractères différents et énigmatiques. Le doute plane tout le long de la lecture et vous captive littéralement. Et comme un Agatha Christie, plus la fin arrive moins vous arrivez à décrocher de votre lecture. Bref, challenge relevé ... je n'ai plus qu'à lire les autres !RéférenceCrime en toutes lettres*Auteur : Sophie HannahPoche : 384 pagesEditeur : Le Livre de Poche (2 octobre 2019)Collection : PoliciersPrix : 7,90€*Lien affilié

  • Ecole, sortie, Fiesta #26
    par Caroline Julesetmoa le 29/06/2020

    Cette semaine, nous aurons complètement lâché la pression. Les enfants ont tous repris le chemin de l’école et nous celui du travail. Je ne consulte plus PRONOTE ni même Educartable... j’ai jeté l’éponge. A la place, nous essayons de reprendre une vie plus classique, avec ces anciennes règles mais en gardant le plaisir d’être ensemble. Mes petits bonheurs de la semaine Les enfants sont contents d’avoir repris certaines habitudes et surtout de ne plus avoir à travailler l’école à la maison. Avec ce beau temps, ils profitent du jardin et de la piscine. J’ai même organisé un pique-nique dans le jardin ! Les copains sont venus aussi à la maison. On en profite avant que tout le monde parte en vacances. Les activités ont pour la plupart recommencé aussi : batterie, saxophone, danse ... des fois c’est juste pour dire au revoir mais c’est chouette de pouvoir le faire. La plupart des associations ne savent pas comment ils fonctionneront à la rentrée mais cela ne nous empêche de réfléchir aux envies des enfants. Sinon j’ai testé cette semaine la batchcooking. Je vais refaire une semaine avant de vous en parler car cela demande un peu de pratique pour pouvoir apprécier l’outil réellement. Nous avons terminé avec un week-end bien chargé. Nous avons fêté l’anniversaire d’une copine tout le samedi, avec un petit concert improvisé très sympa. Dimanche matin, Jules passait les tests pour entrer chez les jeunes sapeurs-pompiers. Nous aurons les résultats mardi au plus tard ! Autant dire que le dimanche après-midi a été TRES cool du coup car il a fallu récupérer le manque de sommeil !!En storySur le blogCette semaine je vous ai parlé de :- H2o at Home : des produits d’entretien et de cosmétiques bioEt vous elle était comment cette semaine ?

  • H2o at home : des produits d'entretien et cosmétiques bio
    par Caroline Julesetmoa le 25/06/2020

    En fin d'année dernière, j'ai eu la chance d'assister aux portes ouvertes de l'entreprise H2O at Home. Si vous ne connaissez pas, H2O at home est spécialisé dans la vente à domicile en produits d'entretien écologiques et cosmétiques bio.H2o at HomeH2O at Home, ce n'est pas que le propre, c'est aussi le bonheur à la maison !. Des produits qui changent le quotidien tout en protégeant la planète : démaquillage à l'eau à découvrir absolument, hygiène naturelle, produits safe sains pour bébé, linge de bain, huiles essentielles et parfums naturels.Je connaissais déjà la marque pour avoir assister à des réunions il y a 15 ans. Mais depuis la marque a beaucoup changé, sans pour autant s'éloigner de ses valeurs naturelles. Si comme moi, vous faites attention aux compositions des produits que vous achetez, et que vous êtes dans une démarche à limiter vos déchets, H2O at Home est une marque faite pour vous.La maisonDans cette catégorie, vous retrouvez tous les produits nécessaires à l’entretien de votre maison : des lingettes et torchons en microfibre au balais, en passant par les produits d'entretien écolo tel que que la crème d'argile, le produit vaisselle ou la lessive.Le parfum d'ambianceCette rubrique propose toute une gamme d'huiles essentielles qui vous permettra de parfumer votre intérieur, ainsi que des supports de diffusion. Les cosmétiquesDestiné aux parents comme aux enfants, cette catégorie propose une gamme complète de produits d'hygiène pour toute la famille mais aussi de linge de toilettes. rien de voir le packaging, j'ai envie d'acheter. Il y a un côté rétro chic que j'aime beaucoup, très qualitatif. Mon avisSuite à cette présentation, j'ai pu tester plusieurs de leur produit. Je connaissais déjà leurs lingettes microfibres dont leur efficacité et leur robustesse ne font pas de doute. J'ai installé dans ma chambre le pendentif en céramique avec le parfum Elément feu. La diffusion est parfaite pour ce type de pièce : un parfum léger mais agréable.Côté cosmétique, j'ai découvert le gant démaquillant. Même si je ne me maquille plus beaucoup, il arrive sans démaquillant à enlever le mascara et le crayon. Le résultat est assez bluffant je trouve.J'ai testé également le gommage. Son packaging en sachet individuel n'est pas très zéro déchet mais il évite le gaspillage et permet de prolonger la date de péremption du produit (un mal pour un bien). J'adore le parfum et ma peau est vraiment nettoyé en profondeur après. Son utilisation est simple et rapide, ce qui pour moi est essentiel !Enfin, j'ai testé le Roll-on cutané. Après un essai peu concluant d'une crème de jour, je me suis retrouvée avec quelques boutons disgracieux. Le roll on a vraiment été efficace et m'a permis de les traiter plus rapide. Je m'en sers régulièrement du coup, dès qu'il faut cicatriser rapidement. je n'ai pas testé sur les piqûres encore mais je devrais bientôt être confrontée à ça !Pour l'instant, je n'ai pas été déçu par H2o at Home. A tel point que j'ai réfléchi à devenir conseillère ! Du coup, j'ai repéré d'autres produits que je testerai bien. Certaines de mes amies les ont en sont très contentes comme les éponges ou encore les torchons. J'aimerai bien tester également les produits ménagers et cosmétiques, que je ne fabrique pas comme le liquide vaisselle ou le gel douche pour les enfants. Et toi, tu connais H2o at home ? tu as des produits chouchous chez eux ?

  • Rando, copains, musique #25
    par Caroline Julesetmoa le 22/06/2020

    Pour cette dernière semaine d'école à la maison, je dois dire que nous y sommes aller plutôt cool. Je suis arrivée au bout de mon énergie et les enfants en profitent. Après, ils ne sont pas restés sans aucune instruction vu que Jules allait à l'école tous les jours, et P'tit Loup et Minimoa deux jours par semaine. Mes petits bonheurs de la semaineJ'ai eu envie de faire plaisir aux enfants en invitant les copains/copines à la maison. Jusqu'à présent, la maison trop petite et surtout pas pratique, me faisait souvent refuser. Mais cette semaine, j'ai fait fi de tout pour laisser place aux enfants. Je poursuis également mon défi 8000 pas et entame avec plaisir ma 3e semaine. Cette semaine, j'en ai profité pour m'accorder des sorties en solo le soir ... le moyen parfait pour décompresser.Deux nouveaux puzzles sont arrivés à la maison également : un récupéré via notre cabane à troc et un autre que j'ai acheté 2€ à la ressourcerie. J'adore ce genre de moment calme.Nous avons également joué les samaritains en essayant de sauver une chauve-souris, échouée dans mon cellier. Malgré nos efforts pour la préserver, nous la retrouverons mortes quelques jours plus tard. Les enfants ont pu découvrir cet animal de plus près, ce qui est assez rare. J'ai du coup mis à la une sur insta les vidéos et photos de cette chauve-souris.Quoi de mieux sinon que de jouer pour la fête de la musique ?! J'ai eu le plaisir de retrouver mon atelier pour jouer une dernière fois nos morceaux. Malgré 3 mois sans jouer ensemble, nous avons offert un concert plutôt sympa et sans trop de couac. Un moment de partage comme je les aime, avec pleins de projet pour l'année prochaine !Dimanche, j'ai emmené les enfants en pique-nique découvrir notre région. Nous sommes partie sur un chemin de rando à Sonchamp (yvelines). Quelle surprise d'y découvrir une ancienne glacière ! Le lieu était vraiment impressionnant et chargé d'histoire. Les enfants ont joué le jeu de la marche à pieds avec beaucoup de plaisir, ce qui me motive à en organiser une autre très vite !Parce que j'ai envie de laisser une trace de cet événement ici, la semaine aura été marqué par notre PACS aussi. Après un nombre incalculable de temps de vie commune, il était temps pour nous de franchir le pas. Nous l'aurons fait en tout petit comité (nous 5 !) et c'était très bien !En storySur le blogCette semaine, je vous ai parlé de :- Morphée : pour en finie avec ses problèmes de sommeil- Mourir sur Seine de Michel Bussi #lectureEt vous, quels étaient vos doux moment ?