Les petites jasettes

  1. Home
  2. »
  3. Humeurs
  4. »
  5. Les petites jasettes
Description:

Un peu de tout, des coups de coeurs, des coups de gueule... La vie, quoi!

Website:

Envoyer un message à un modérateur

  • Mes souvenirs de voyage de R à T
    par Isabelle Frappier le 23/09/2020

    Je continue à égrener l'alphabet pour me remémorer des souvenirs de voyage... Exercice que j'aime beaucoup faire, en réponse au défi de Josée, auteure du blog Des mots et des images, que je vous invite à découvrir si ce n'est déjà fait.R comme... RockportUn charmant village côtier du Massachusetts, à environ 1h de Boston, où j'ai passé quelques jours il y a bien longtemps. Nous avions déniché un petit hôtel directement au bord de l'océan, c'était formidable de s'endormir au son des vagues. La rue principale comptait de nombreuses galeries d'art et des petites boutiques d'artisanat, c'était un vrai plaisir d'y flâner. Et c'est là, dans une bicoque qui tenait davantage de la "cabane à patates frites" que du restaurant que j'ai mangé la meilleure New England clam chowder du monde!R comme...  restaurantsUn des grands plaisirs de voyager, c'est aussi de découvrir la gastronomie locale dans les restaurants. Ainsi, le fameux fish & chips anglais avec sa purée de petits pois mérite d'être dégusté (quoique le meilleur que j'ai mangé, c'était à Boston...), comme la tortilla de Barcelone. Et que dire de tous les fromages, charcuteries et pâtisseries dont on se remplit la panse en France!Mais on a parfois quelques surprises moins agréables, comme le rosbif saignant commandé en Ontario et qui était tellement cuit qu'il rebondissait pratiquement dans l'assiette, en plus de ne rien goûter... Ou la brochette d'agneau d'un petit resto de Saint-Germain-des-Prés qui coûtait une fortune et qui consistait en trois petites bouchées de viande servies avec des macaronis cuits à l'eau. Ou encore, le pire: le tartare pas tout à fait frais qui m'a fait courir à la pharmacie; jamais je n'aurais pensé avoir la tourista à Paris! S comme... Salem Une ville magique! Avec une ambiance un peu ténébreuse, dont la sensation augmente au fur et à mesure qu'on visite les différents musées qui traitent du fameux procès pour sorcellerie qui s'y est déroulé au 17e siècle... Quel drame, quand même, que tous ces gens pendus au nom du puritanisme! N'empêche que j'ai adoré mon séjour là-bas.T comme... Tour de LondresC'est la visite qui m'a le plus marquée lors de mon séjour londonien. Là, on est vraiment au cœur de L'Histoire!  De l'appartement d'Edward aux joyaux de la Couronne, il y a énormément à voir. Il y règne quand même une petite atmosphère un peu tragique, quand on pense à tous les gens qui y furent emprisonnés et qui y trouvèrent la mort, comme Anne Boleyn,  Cromwell, Lady Jane Grey, etc... Et les fameux corbeaux y contribuent aussi. D'ailleurs, saviez-vous que les Londoniens sont persuadés que, le jour où les corbeaux quitteront la Tour, ce sera la fin de l'Angleterre?T comme... TwiningsPour quelqu'un qui aime le thé autant que moi, un arrêt chez Twinings, la plus ancienne boutique de thé Londres, rue Strand, est un must! J'en ai profité pour faire le plein de leurs excellents Earl Grey et Darjeeling, à une fraction du prix que je paie ici.Voilà pour aujourd'hui! On se retrouve bientôt pour la suite!

  • Mes blogs chouchous
    par Isabelle Frappier le 19/09/2020

    En tant que blogueuse, j'aime aller fureter sur divers blogs pour m'inspirer mais aussi m'informer et me divertir.Lorsque la Blogo qui déchire a proposé de rédiger un article sur les blogs qu'on aime lire, j'ai eu un petit doute; il me semblait un peu difficile d'en choisir quelques-uns dans le lot. Mais, en fait, certains me sont tout de suite venus à l'esprit. Je vous présente donc mes blogs préférés.La Rubrique de tout et de rienComme le titre le dit si bien, Mathieu y aborde un tas de sujets différents. J'aime cette variété, j'y trouve toujours quelque chose qui m'intéresse; et j'adore son style d'écriture "pas de chichis" et son humour. J'ai d'ailleurs été invitée à collaborer à ce blog à plusieurs reprises et c'est toujours un plaisir de le faire Des mots et des imagesIci aussi, on trouve de la variété : recettes, citations inspirantes, ateliers d'écriture et de magnifiques photos! En effet, Josée est passionnée de photographie et elle a beaucoup de talent dans ce domaine. Retraitée qui n'a pas le temps de s'ennuyer, elle nous invite dans son monde créatif et on y plonge avec délices. J'aime beaucoup sa façon de s'adresser à nous comme si nous étions en tête-à-tete, en train de bavarder comme des amies. Un blog qui fait du bien! La Plume d'IsandreIl s'agit d'un blog voyage et livres mais on y trouve bien plus que ça : poésie, interviews, belles photos, etc. Là, encore, j'apprécie que ce soit varié. On sent l'authenticité d'Isandre derrière sa plume, qu'elle manie d'ailleurs très joliment. C'est toujours un plaisir de passer chez elle.Blonde and PeoniesUn blog plein de fraîcheur, axé sur la beauté et la mode, mais pas que. On y trouve également des articles sur divers sujets. J'aime particulièrement les looks maquillage, pour ma part, même si personnellement je me maquille très peu (le strict nécessaire pour ne pas avoir l'air d'un zombie!): ils sont si jolis!La fille et son anxiétéComme Alexandra, je souffre d'un trouble anxieux alors ses articles me parlent beaucoup. J'aime sa façon de voir la maladie, de vivre au mieux avec et, surtout, d'en parler librement, sans tabous.Et vous, quels sont vos blogs préférés?

  • Mes souvenirs de voyage de O à Q
    par Isabelle Frappier le 17/09/2020

     Je continue à me remémorer les souvenirs de voyage que j'ai rapportés dans mes bagages au fil des ans... Merci à Josée, du blog Des mots et des images, qui a eu l'idée de partager ses propres souvenirs et qui a lancé le défi de faire de même; c'est vraiment agréable de replonger dans notre mémoire comme ça...O comme... opulenceJ'ai eu la chance, comme je l'écrivais l'autre jour, de visiter Buckingham Palace; eh oui, quand Sa Majesté part en vacances, en août, elle a la bonté d'ouvrir les portes de son palais aux touristes. Oh, n'allez pas vous imaginer qu'on peut y gambader à son aise et admirer les w.c. royaux ou la chambre de la souveraine! Il faut suivre le guide bien sagement et ne toucher à rien. Les photos y sont également interdites. La visite se limite en fait aux pièces d'apparat, ceux que les dignitaires du monde entier peuvent admirer lors de leur passage... Mais quelles pièces! Du velours, du cristal, de l'or, des tapis épais comme un matelas, des tableaux de maîtres (dont plusieurs appartiennent personnellement à la reine); visiblement, on ne se prive pas de luxe! Même les écuries sont de toute beauté! Pas de chevaux mais des carrosses de cérémonie; en tout cas, le popotin royal ne risque pas d'être endolori, à en juger par l'épaisseur des coussins!P comme... ParisJ'y ai vécu quelques mois et ç'a été une belle expérience. Paris est une ville magnifique et je peux vous dire que j'ai longuement arpenté ses rues! J'habitais à côté du Jardin des Plantes, c'est vite devenu mon petit coin de détente, j'y ai passé de longs après-midis à rédiger des lettres (pas d'Internet à l'époque!). Évidemment, il a fallu que je m'acclimate... Je vous avoue que j'ai eu un choc devant la petitesse de mon appartement! Mais c'était quand même un beau petit nid et je me suis habituée au frigo minuscule et au lavabo gros comme un bol à soupe. P comme... PhiladelphieJ'ai beaucoup aimé cette ville, plus relaxe que d'autres villes américaines et très intéressante. Outre le Mütter Museum, dont j'ai déjà parlé, j'ai visité la Barnes Fondation (la plus grande collection privée de tableaux impressionnistes... Époustouflant!), le Philadelphia Museum of Art, où ma fille s'est amusée à gravir l'escalier en courant, comme Rocky (la statue du personnage est située près du musée, d'ailleurs, et les touristes s'y pressent pour la photographier), le Liberty Bell Center (vous savez, la fameuse cloche fêlée...), le Benjamin Franklin Museum, le Eastern State Penitentiary, où les cellules sont épouvantables, sauf celle d'Al Capone qui avait visiblement droit à quelques privilèges, et une foule d'autres endroits. Notre hôtel était situé en face de l'ancienne gare Reading, qui est maintenant un grand marché où l'on peut entre autres visiter les échoppes tenus par des Amish. J'y ai mangé le meilleur poulet frit de ma vie! Q comme... QuébecÉtonnamment, j'ai peu voyagé au Québec; j'ai bien sûr passé des weekends à Québec (la ville), en Estrie, en Outaouais et en Mauricie mais il me reste plusieurs régions à découvrir. J'ai cependant séjourné plus longuement en Gaspésie et j'ai vraiment aimé ces petites villes et villages côtiers où ça sent bon l'air marin. S'asseoir sur la grève pour regarder danser les vagues en écoutant le cri des mouettes, c'est tellement relaxant! À bientôt pour la suite! 

  • Le livre que j'ai lu au bon moment dans ma vie
    par Isabelle Frappier le 12/09/2020

    Ce mois-ci, le Rendez-vous des blogueurs propose de parler d'un film ou d'un livre "qui raconte ma vie". Pas évident, vite comme ça! Puis, je me suis rappelée qu'il y a une dizaine d'années, j'ai lu un roman dont l'héroïne présentait pas mal de similitudes avec la "moi" de l'époque... Il s'agit d'un roman d'Agnès Abécassis, une auteure française que j'aime bien, dont le titre est "Chouette, une ride!". L'histoire est très simple: une mère de famille, après s'être faite appeler "Madame" par un beau jeune homme, s'aperçoit soudain qu'elle n'est plus une poulette du printemps... Dur coup pour elle qui n'a pas vu le temps passer. S'ensuit toute une réflexion sur le thème "Oh non, je commence à vieillir!" et les implications de cette brutale découverte. Le tout sous une forme humoristique mais qui fait tout de même réfléchir.J'avais 39 ans à ce moment et je me trouvais en pleine crise de la quarantaine. Je voyais ma fille aînée vivre les belles années de son adolescence et ça me foutait diablement le cafard de réaliser que ma jeunesse était irrémédiablement derrière moi. Est-ce qu'on doit devenir une "madame" quand la première moitié de sa vie est terminée? Est-ce que se vernir les ongles en violet fluo est acceptable après 40 ans? Est-ce que je m'habillais vraiment trop jeune pour mon âge, comme ma fille me le reprochais? Allais-je devoir troquer ma musique pop et rock pour les plus grands succès d'Alain Morisod et Sweet People??? Bon, oui, j'allais avoir 40 ans mais je ne me sentais pas prête du tout à vieillir! Dans ma tête, j'étais encore jeune, j'avais encore envie de faire la folle! Je ne vous raconterai pas la fin du roman... Mais je peux dire qu'il a été un baume sur ma crise de "Oh non! Je commence à vieillir!". Il est arrivé dans mes mains au moment pile où j'avais besoin de le lire.Dans deux mois, j'aurai 50 ans. Je commence à avoir des problèmes d'arthrose, de l'hypertension et je suis en pleine ménopause. Mais je n'ai pas vieilli. J'écoute toujours mon bon vieux rock, je porte encore mes jeans skinny et mes t-shirts de jeune. Et en ce moment, mes ongles sont peints en bleu. Vieillir, ça se passe dans la tête. Et ma tête à moi n'est pas rendue là.

  • Mes souvenirs de voyage de M et N
    par Isabelle Frappier le 08/09/2020

    Me revoici avec mes souvenirs de voyage! Je relève ainsi le défi lancé par Josée, du blog Des mots et des images et, ma foi, c'est fort plaisant comme exercice!M comme... Mütter MuseumUn endroit très déroutant! Situé à Philadelphie, il s'agit d'un musée de la médecine; on peut donc y voir divers instruments médicaux et chirurgicaux, dont certains ressemblent plutôt à des instruments de torture, des crânes et des squelettes de toutes sortes et, surtout, une étrange collection d'anomalies anatomiques. C'est un peu macabre, en fait, il y a une impressionnante quantité de bocaux contenant des membres et des spécimens dans le formol... Ça ressemble finalement à un immense cabinet de curiosités. Cœurs sensibles s'abstenir mais, personnellement, j'ai trouvé ça vraiment très intéressant.M comme... Musée GrévinSi la succursale de Montréal est plutôt décevante, j'ai été époustouflée par le réalisme des statues de cire de Paris. Celle de Charles Aznavour, en particulier, paraissait vouloir prendre vie! M comme... MontmartreDéfinitivement l'endroit que je préfère à Paris! Je ne manque jamais d'y faire un saut quand je séjourne dans la Ville Lumière; j'adore l'atmosphère qui y règne et la tranquillité de ses petites rues.N comme... New England AquariumUn must quand on séjourne à Boston. L'Aquarium est immense, on en a pour des heures quand on veut tout voir. L'endrydéal pour perdre un enfant pour perdre un enfant!Nous avons pu toucher des requins, des raies, des limules et d'autres bestioles aquatiques. Mais le clou de l'exposition est un immense réservoir rempli de poissons qu'on peut observer de toutes parts grâce à une passerelle qui grimpe doucement sur plusieurs étages. Féerique! N comme National GalleryLors de notre séjour à Londres, notre hôtel était situé tout près de Trafalgar Square; il allait donc de soi que nous visitions la National Gallery! Ce n'était pas le premier musée d'art que je découvrais, loin de là, mais c'est sans doute celui où j'ai reconnu le plus de toiles; ça fait du bien de constater qu'on est moins ignorante en peinture qu'on le croyait...On se retrouve bientôt pour la suite?

  • Ma petite vie de banlieue
    par Isabelle Frappier le 04/09/2020

    Ce mois-ci, Le Rendez-vous des blogueurs nous demande si nous sommes plutôt ville, campagne ou banlieue... Pour moi, c'est très clair: je vis en banlieue depuis 20 ans et ça me convient parfaitement!J'ai passé toute mon enfance à Montréal; j'ai grandi en jouant dans la ruelle, sous le regard bienveillant des mamas (nous avons habité dans les quartiers Saint-Léonard et Saint-Michel, où il y avait une forte concentration d'Italiens). C'est sur l'asphalte que je me suis écorché les genoux, que j'ai appris à faire du vélo et du patin à roulettes.J'aime la ville, son effervescence, ses lumières, sa vie de quartier. Le bruit des voitures, les enfants qui jouent dehors, les sirènes de police, ça ne me dérange pas; je me sens entourée. Il y a une foule de gens qui vivent autour de moi. C'est réconfortant.Montréal, vue du Mont-RoyalQuand j'avais 13 ans, ma famille a déménagé à la campagne, à Saint-Calixte, un trou perdu... Vivre son adolescence à la campagne, quand on vient de la ville, ce n'est pas évident. Nous habitions loin du village, qui était de toute façon minuscule. Les copains d'école vivaient souvent dans d'autres villages; nous organisions parfois des petites soirées mais le transport posait problème. Bref, je me suis emmerdée là-bas; je suis retournée à Montreal dès que j ai quitté le nid familial, à 18 ans.Je ne déteste pas la campagne... pour quelques jours. C'est paisible et la nature est magnifique. Ça fait du bien de s'y retrouver. Mais devoir faire des kilomètres pour acheter du pain, ça m'agace. Et trop de tranquillité, à la longue, ça m'ennuie.J'ai atterri en banlieue sans le vouloir. Lorsque ma première fille est née et que mon mari et moi avons décidé d'acheter une maison, nous nous sommes aperçus que nous n'avions pas les moyens de le faire à Montréal. Au début, je n'aimais pas trop... J'avais beau n'avoir qu'un pont à traverser pour retrouver les rues de ma ville natale, je me sentais seule. Il m'a fallu quelques mois (et ma propre voiture) pour apprécier ma vie de banlieusarde. Maintenant, je ne bougerais plus d'ici!Pour moi, la banlieue, c'est le meilleur des deux mondes. J'habite un petit bungalow, sur une rue tranquille, dans un quartier où il y a beaucoup d'arbres. J'ai un jardin qui est mon refuge. J'entends les oiseaux chanter, ainsi que mes chers criquets! Il y a des écureuils et des lapins sauvages partout. Il y a des boisés, tout près, où je peux aller faire de la randonnée. Mais, à quelques rues d'ici, il y a aussi un grand  boulevard où se situent une bibliothèque, une pharmacie, un supermarché... et même un MacDo! Il y a le bruit des voitures, les sirènes, les enfants qui jouent dehors. C'est tout simplement parfait pour moi.Et vous, où habitez-vous?

  • Mes souvenirs de voyage de I à L
    par Isabelle Frappier le 31/08/2020

    Je continue cette série de textes, en réponse au défi lancé par Josée, auteure du blog Des mots et des images, que je vous conseille d'ailleurs de visiter... Un blog très inspirant!I comme... itinéraireMon mari est un champion de l'itinéraire de voyage; on sait un mois avant de partir dans quel musée on sera très exactement le mardi à 13 h précises! Il s'installe et nous prépare dans les moindres détails un horaire de tous les endroits où nous irons. Et il ne se gêne pas pour nous remplir nos journées! J'ai l'impression qu'il est un peu insécure... Heureusement, une fois sur place, il y a possibilité d'improviser un peu, selon nos découvertes (tout n'est pas dans les guides touristiques, n'est-ce pas?)!J comme... jambonJe n'aime pas le jambon cuit... Mais le cru! Miam! À Barcelone, je me suis empiffrée de Serrano tous les jours, idem pour le Bayonne ou le jambon du pays chaque fois que je suis allée en France. C'est salé, ça donne soif comme ce n'est pas permis mais c'est tellement bon!K comme... King StreetToronto n'est pas une de mes villes préférées mais j'ai bien aimé déambuler sur cette rue; un petit crochet et hop! un arrêt au Saint Lawrence Market afin d'y goûter la spécialité de la ville, le "peameal bacon sandwich" (délicieux mais beaucoup trop gras!). Et c'est tout prêt de la rue King que se cache une étonnante fontaine, celle de Berczy Park, mettant en vedettes des chiens et un seul chat...L comme... The Lion KingJ'ai assisté à une représentation de cette comédie musicale à Londres. Grandiose! L comme... LondresC'est ma ville préférée d'Europe, jusqu'à maintenant. L'Histoire est au rendez-vous, l'architecture est magnifique, on y mange bien mieux que ce que je croyais et les Londoniens sont d'une courtoisie exquise. En plus, il n'y a eu qu'un après-midi de pluie! Bon, le voyage a été un peu pénible par moment parce que ma fille aînée était en pleine crise d'adolescence, donc particulièrement chiante...  Et ma cadette a failli se faire frapper le jour même de notre arrivée parce qu'elle n'a pas pensé que les voitures ne roulaient pas dans le même sens qu'ici (quelle frousse!). Mais ç'a tout de même été un beau séjour. J'espère d'ailleurs y retourner, j'aimerais bien faire le circuit de Whitechapel, sur les traces de Jack l'Éventreur... Et vous, vous avez de beaux souvenirs de voyages?

  • C'est la rentrée!
    par Isabelle Frappier le 27/08/2020

    En cette période de l'année, l'un des thèmes proposés par La Blogo qui déchire porte sur la rentrée... Ça tombe bien, j'ai toujours adoré la rentrée!En fait, non, ce n'est pas vrai.. Adolescente, je détestais la rentrée. Je n'aimais pas l'école, malgré mes super notes, je m'y ennuyais à mourir. De plus, j'étais victime d'intimidation, justement à cause de mes notes, et j'étais timide, complexée et tout. Pas étonnant que je n'aie pas fait de longues études...Mais quand mes filles étaient petites, la rentrée était un évènement formidable! Émotive lorsque l'une d'elles partait à l'école pour la première fois, un peu stressante lors du passage du primaire au secondaire, puis du secondaire au cégep... Comme j'étais maman à la maison, la reprise des classes sonnait l'heure de mes petites vacances à moi, après un été souvent très occupé, entre les matchs de soccer de l'une et les tournois de baseball de l'autre.J'aimais surtout le retour à une certaine routine, qu'il faisait bon retrouver après deux mois de repas pris un peu n'importe quand et d'heures du coucher complètement désorganisées. C'était bon de regarder mes amours faire leurs devoirs sur la table de la cuisine, de les aider au besoin.Il n'y a plus de rentrée scolaire pour mes puces maintenant, elles sont grandes. Mais j'habite tout près d'une école et je prends quand même plaisir à entendre la cloche sonner à nouveau et les cris des enfants à la récréation.La rentrée, c'est aussi renouer avec des émissions de télé qui nous ont manqué, quand le temps se fait plus frais et que le soleil se couche plus tôt. C'est le retour à un horaire plus organisé, à une routine confortable... Je retrouve ma bande de la société d'horticulture dont je suis membre depuis 16 ans pour nos rencontres bimensuelles. On en a, des choses à se raconter, après un été à jardiner!Et vous, aimez-vous la rentrée?

  • Mes souvenirs de voyage de E à H
    par Isabelle Frappier le 22/08/2020

    Me revoici avec mes souvenirs de voyage! Je relève ainsi le défi lancé par Josée, du blog Des mots et des images et, ma foi, c'est fort plaisant comme exercice!E comme... églisesJe suis athée mais j'aime beaucoup visiter les édifices religieux anciens... Comment passer à côté de Notre-Dame lors d'un séjour à Paris? La cathédrale gothique de Barcelone est également superbe, tout comme Saint Paul à Londres. Mais l'Abbaye de Westminster m'a particulièrement impressionnée; architecturalement, elle est magnifique, déjà; mais comme il s'agit également d'une nécropole, c'est émouvant de circuler entre les tombeaux des rois et reines d'Angleterre et ceux de grands hommes comme Darwin et Dickens. F comme... fromageOn s'entend que, quand on aime bien le fromage, on peut s'en donner à coeur joie en France! Je ne m'en suis pas privée, je vous l'assure! Par contre, le roquefort, je ne suis vraiment pas capable...G comme... granita de limónUne barbotine au citron... Un délice sur la plage, à Barcelone!H comme... HalifaxSi je devais choisir une autre ville canadienne où je pourrais vivre, ce serait assurément la capitale de la province de Nouvelle-Écosse. J'ai vraiment craqué pour l'ambiance désinvolte, le plaisir de déambuler sur le boardwalk et les Lobster rolls (sandwiches au homard) de Salty's! L'architecture de la ville est aussi jolie, ça change de Montréal. Les gens y sont chaleureux et il n'est pas rare d'y rencontrer des francophones puisqu'un certain nombre d'Acadiens habitent Halifax. J'y retournerai un jour, c'est certain... Ne serait-ce que pour déguster la crème glacée de Cows, service dans un cornet fait d'une gaufre fraîchement cuite!À bientôt pour la suite de mes souvenirs de voyage!

  • Mes souvenirs de voyage de A à D
    par Isabelle Frappier le 16/08/2020

    J'ai eu envie de relever le défi lancé par Josée, du blog Des mots et des images, qui nous parle depuis quelques temps de ses souvenirs de voyage de A à Z. Comme je prends beaucoup de plaisir à lire ses billets, je me suis dit que ce serait certainement agréable de faire de même!A comme... avionJe ne m'en cache pas, j'ai une peur bleue de l'avion... Ce qui ne m'a pas empêchée de le prendre à plusieurs reprises. Avec quelques calmants derrière la cravate, ça peut aller. En plus, ça me fait dormir alors le vol me paraît moins long!Un qui n'a pas apprécié de voler lui non plus, c'est mon chat; il nous a suivis quand nous sommes allés nous installer quelques mois en France, au début de notre mariage. Au moment du retour, nous avons eu une escale à Québec au lieu de rentrer directement à Montréal; bien sûr, le temps du trajet en a été allongé, ce qui n'était pas prévu... Les calmants du cher félin ne faisant plus effet, il s'est mis à lancer des miaulements déchirants à toutes les 30 secondes. Comme il voyageait en cabine avec nous, c'était plutôt dérangeant. J'ai dû le sortir de sa boîte de transport et lui redonner une autre dose; le pauvre, il en a eu pour des heures à être dans les vapes!B comme... BarceloneQuelle ville magnifique! Les palmiers, les œuvres de Gaudi, la Méditerranée, les petites rues pittoresques et l'effervescence de la Rambla... En fait, la seule chose que je n'ai pas trouvée belle, c'est la Sagrada Familia. Oui, je sais, elle est considérée comme une merveille et c'est une hérésie de ne pas l'aimer! Mais que voulez-vous, elle me fait penser à un édifice en cire qui est en train de fondre...C comme... châteauxPassionnée d'histoire, je suis fascinée par les châteaux. Comme ils sont assez rares ici (!), je profite de mes voyages en Europe pour en visiter. J'ai ainsi pu faire le tour de Versailles, bien sûr, mais également de Vau-le-Vicomte (le soir, à la chandelle... C'était  magique!) et de Buckingham Palace. Quelle sensation que de déambuler dans ces superbes pièces!Ah, et j'oubliais Amboise, lors de ma petite virée dans la Loire l'année dernière! J'ai aussi pu admirer certaines autres illustres demeures royales, comme Fontainebleau, Chambord, Chaumont et Blois, mais sans y entrer... Ce n'est que partie remise!Le château de ChambordD comme... douaneJe déteste passer à la douane, comme la plupart des gens, sans doute! Je me sens toujours vaguement suspecte même si je n'ai rien à me reprocher. Les douaniers américains sont particulièrement intimidants, comme celui qui semblait trouver étrange que nous allions visiter Baltimore en famille... Il y a pourtant plusieurs musées intéressants et un superbe aquarium à y voir! Ce n'est pas la ville la plus touristique des États-Unis mais quand même...C'est également assez spécial de passer les douanes avec un chat (oui oui, le même que plus haut!). À la douane française, ils n'ont même pas daigné jeter un oeil sur son carnet, alors que nous avions mis le prix pour lui faire donner une vaccination contre à peu près toutes les maladies possibles; pire, ils n'ont pas regardé dans la boîte! On aurait pu introduire un serpent à sonnette sans se faire prendre, je vous jure! En revanche, ça été long et fastidieux au retour, à la douane canadienne...Voilà! On se retrouve bientôt pour la suite!Et pourquoi ne pas relever le défi vous aussi?